C’est bien beau tout ça mais à un moment, il faut se lancer!

Vous commencez à avoir vos marques dans votre projet. Vous savez ce que vous recherchez, vous vous êtes fixé un objectif. Tout du moins vous connaissez les critères principaux. Vous avez évalué votre budget. Reste à trouver la perle rare!

Comme dans le monde de l’emploi, Il y a deux types de marché pour la vente. Le marché ouvert et le marché caché. Heureusement pour nous, la part de marché caché est moins importante dans l’immobilier que pour l’emploi.

Le marché caché, ce sont toutes ces ventes qui se font par le réseau. Machin connait un agent immobilier, un notaire, un ami de la famille, qui va le prévenir d’une vente prochaine, d’une bonne occasion. Ce marché là, vous y goûterez à moyen terme, quand à force de rencontrer des gens, de faire des transactions, ils vous colleront l’étiquette « immobilier » et penseront à vous naturellement.

D’ici là, nous commençons par le marché ouvert, celui des petites annonces de particulier, d’agences immobilières, voir de notaire.

C’est là que commence un travail de longue haleine.

Il y a deux moments critiques qui font la différence entre ceux qui monte un empire immobilier et ceux qui se contentent de beaucoup moins. Le second, c’est quand il va falloir acheter pour de bon mais le premier… c’est maintenant.

Parce que chercher le bon bien, ça peut prendre longtemps. Ce n’est pas très compliqué, mais il va falloir tenir dans le temps.

Personnellement, je persiste à penser qu’actuellement, pour le marché ouvert, le mieux est de choisir entre les différents sites internets qui regroupe la quasi-totalité des produits. Vous les connaissez sûrement déjà: www.leboncoin.fr, seloger.com, paruvendu.fr, pap.fr, entreparticulier.com, etc…

À vous de trouver votre source

Essayez, testez chaque site. Il faut vous sentir à l’aise dans la navigation et la visualisation des annonces.

Une fois sur le site, créez vous un compte! Vous pourrez plus facilement suivre vos annonces favorites et les enregistrer à chaque fois qu’elles attirent votre attention.

Maintenant, rien de plus simple ; il faut tout regarder! Étudiez chaque annonce et dès qu’apparaît un critère rédhibitoire, vous passez à la suivante.

Par contre, si l’annonce ne présente pas de défaut apparent, et bien il faut appeler! Vous pouvez vous organiser pour d’abord filtrer les annonces intéressantes et les ajouter à vos favoris. Puis dans un deuxième temps, appelez toutes les propriétaires ou les agences pour affiner.

Visiter, toujours visiter

Nous avons donc regarder toutes les annonces avec nos critères généraux, filtrer en fonction des éléments de l’annonce, appeler chaque propriétaire pour affiner à nouveau les éléments manquants. Voilà venu le moment de visiter. Cela va prendre du temps mais il ne faut pas lâcher. Il faut persévérer jusqu’à ce qu’enfin, un bien corresponde à vos attentes. Viendra alors la phase suivante… La négociation.

Une seule méthode: Ne lâchez pas, regardez tout, et visiter!

Achat immobilier : Où trouver la perle rare?

4 pesnées sur “Achat immobilier : Où trouver la perle rare?

  • Ping : Que faut-il optimiser? | Investir et Immobilier

  • 3 août 2015 à 22 h 04 min
    Permalien

    Bonjour,
    de bons conseils, c’est effectivement sur leboncoin et seloger que nous avons trouvé toutes les annonces qui se sont concrétisées par la suite en investissement locatif.
    deux petits conseils d’utilisateurs rodés et qui ont peu de temps… vous pouvez mettre en place des recherches automatiques sur ces sites, comme ça il sélectionne les meilleures annonces pour vous ;=D
    il y a aussi l’extension Catorus qui permet de suivre l’évolution du prix d’une annonce
    bonne continuation !

    Répondre
  • 3 août 2015 à 23 h 13 min
    Permalien

    Bonjour,

    Merci pour ce commentaire sympathique. Je corrige juste la petite faute de frappe pour ceux que cela intéresserait ; il s’agit de l’extension Castorus dont vous parlez. C’est un très bon conseil, qui fera l’objet d’un prochain article.
    Je ne manquerai pas de suivre votre site internet et ses évolutions.
    À très bientôt.

    Répondre
  • Ping : Premier bilan du premier appartement | Investir et Immobilier

Laisser un commentaire